Réponse du Coach Justino VIEYRA à Dah Adagboto

C’est avec les larmes aux yeux que j’ai lu le message d’au revoir de notre frère Giraud-Lemien COHOUN, alias « Dah Adagboto ».

En ma qualité de Coach en Entrepreneuriat des Jeunes au Bénin, gardez le silence sur ce message me serait coupable. Il faut que j’écrive, pas pour vous faire peur les amis, mais pour vous inviter à plus d’éveil et de discernement.

Chers internautes, le Bénin est notre pays. Mais ce qui s’y passe dans le secteur de l’entrepreneuriat des jeunes est très délicat. Les jeunes ne vivent pas mais survivent.

 Nous avons invité les jeunes à aller vers l’entrepreneuriat parce que l’emploi auquel ils s’attendaient à la fin de leur formation, n’est plus disponible. Conséquence, l’entrepreneuriat au lieu d’être une vocation, devient un refuge par défaut d’emploi. Sans aucune préparation, ces jeunes, certains ayant même entendu pour la première fois le mot « Entrepreneuriat » après leur diplôme ...